Management

Être manager ? 8 salariés sur 10 ne sont pas intéressés

13 décembre 2017
La Chaire Innovations Managériales d'Audencia Business School en partenariat avec l’institut d’études BVA, vient de publier les résultats d’une enquête interrogeant la perception qu’ont les salariés français du management de leur entreprise.

Que pensent les Français du management de leur entreprise ? : la pensée dominante mise à mal

L’objectif de cette enquête est simple : mieux appréhender les attentes des employés quant aux pratiques managériales à l’oeuvre dans leur entreprise. Les résultats remettent notamment en cause certains mythes souvent présentés par les tenants des innovations managériales comme des vérités pour justifier de nouvelles pratiques de management.

Les managers ont mauvaise réputation...
79% des salariés ne souhaitent pas devenir managers. Un résultat sans équivoque expliqué par les difficultés inhérentes à la fonction : 61% craignent le stress généré, suivi par la lourdeur administrative (56%) ou encore le manque de reconnaissance en interne (42%). A cela s’ajoute le sentiment de manquer de compétences en management pour 63% des salariés.
Par ailleurs, le management à l’œuvre dans les entreprises est perçu comme très directif : 74% des personnes interrogées considèrent que leurs supérieurs hiérarchiques « imposent leurs points de vue » et 73% que leur rôle consiste à « faire respecter les règles ». Ils rêvent à l’inverse d’un manager idéal qui saurait « motiver les équipes » (pour 62%), tout en étant un expert de son domaine (49%), « juste et bienveillant ».
Ce décalage explique pourquoi 48% des salariés estiment que la présence de leur manager n’impacte en rien leur performance. 16% pensent même qu’ils seraient plus efficaces si celui-ci était moins présent

… mais ne génèrent pas nécessairement de mal-être au travail
Les théoriciens de « la fin du management » prônent la réduction du nombre voire la suppression du management intermédiaire, responsable selon eux de réduire l’agilité et la créativité des entreprises (fonctionnement en silo, règles imposées…). Ils affirment que les managers sont en grande partie à l’origine du mal-être au travail, notamment à cause de ce mode directif qu’ils pratiquent.
L’étude questionne fortement ce point, en soulignant que :

  • Seulement 3 salariés sur 10 seraient plus épanouis si leur manager était moins présent
  • 66% d’entre eux se déclarent heureux au travail
  • 60% jugent avoir un bon équilibre entre leur activité professionnelle et leur vie privée

Lire la suite

*L’enquête a été réalisée en juin 2017 auprès d’un échantillon représentatif de 1001 salariés français non cadres et non managers, à travers toute la France. Le questionnaire comportait 24 questions sur la perception du management, des innovations managériales, et l’ambition liée à la prise de responsabilités.

On parle de l'étude :

 


Vous aimerez aussi

Catégories
Business Entreprises